Logements protégés, Val Paisible à Lausanne

Concours, 2004

Maître de l'ouvrage: Fondation Cités Val Paisible et Val Fleuri

L’immeuble s’intègre dans les grandes « villas locatives » de ce quartier à la fois dense et ailé, urbain et paysager. 
En s’inspirant de la typologie existante, on obtient à la fois la densité et l’ouverture, avec une richesse dans les transitions entre l’intérieur et l’extérieur.
Les façades présentent toujours plusieurs plans successifs à saillie du parapet du balcon, plan des fenêtres, renforcement du balcon. Vus de la rue, les bâtiments restent des volumes unitaires, dont les deux façades visibles sont simplement enrichies par la succession des plans.
Le porteur est rayonnant à partir du centre du bâtiment profitant de la masse des refends comme isolation phonique entre les appartements et libérant ainsi la façade de la contrainte du porteur et l’alléger. Les angles sont lus très ouverts et accueillent chacun un séjour, tandis que les chambres à coucher sont protégées par les refends qui les enserrent. Le grands appartements « familiaux » au centre sont traversants. Les logements « individuels » se répartissent aux angles ou au sud du bâtiment. Cette disposition privilégie les qualités de vie des personnes âgées et leur intimité, tout en restant proche des ménages plus jeunes.
Comme pour la typologie et la structure, le thème des transitions progressives « les seuils » module la vie sociale de l’immeuble. Au rez-de-chaussée, le grand hall d’entrée, auquel on accède en traversant un vestibule distribue tous les espaces collectifs de l’immeuble. D’une part les locaux communautaires soit l’accueil, le grand foyer, l’infirmerie; d’autre part la chambre à lessive, la gestion des déchets et les vélos/poussettes, autant de services qui sont finalement aussi des lieux où l’on se rencontre.Le bureau d’accueil a une vue discrète sur tous les accès et sur le foyer.

 

blue bird

blue bird

blue bird

blue bird

blue bird

blue bird

0402